Médias sociaux – Instagram

smaller image of wolf

L’algorithme d’Instagram n’est pas le grand méchant loup des médias sociaux.

Instagram Algorithm - L'algorithme d'Instagram
Qui a peur du grand méchant loup ?

Il ressemble à une grande chose mystérieuse et inconnue, n’est-ce pas ? On a l’impression qu’Instagram le garde délibérément difficile à comprendre pour en garder le contrôle. Cependant, c’est faux. Je n’aime pas l’expression « pirater l’algorithme » car elle est trompeuse et nous amène à imaginer qu’il s’agit d’une sorte de secret intern. Je ne suis pas un hacker et je pense que vous ne l’êtes pas non plus. Et le piratage n’est ni nécessaire ni souhaité.

Ce qu’est l’algorithme, cependant, est très compliqué. Avec de multiples niveaux de classifications et de processus pour donner la priorité aux messages en fonction des intérêts.

3 autres mythes sur l’algorithme d’Instagram

  1. Il ne s’agit pas d’un seul algorithme. C’est tout un tas d’entre eux qui travaillent de concert, chacun ayant son propre objectif. C’est pourquoi les algorithmes de son flux et de ses Stories se concentrent généralement sur les amis. Alors qu’Explore et Reels cherchent à découvrir des sujets plus pertinents en fonction des tendances, des intérêts, etc.
  2. Instagram punit ceux qui utilisent des outils de programmation. Instagram affirme que ce n’est tout simplement pas vrai. La planification des publications via une application tierce peut en fait stimuler votre engagement et votre portée, car elle vous aide à publier du contenu de manière cohérente. Le seul cas où un outil de planification pourrait ne pas jouer en votre faveur est celui où vous publiez le même contenu sur plusieurs plateformes. Le contenu original est préférable.
  3. L’une des idées fausses les plus persistantes concernant l’algorithme d’Instagram est qu’il ignore les commentaires de moins de trois mots. En réalité, même s’ils ne contiennent que quelques emojis, tous les commentaires sont pris en compte.
Instagram Algorithm social media

Comment l’algorithme décide-t-il si un contenu vaut la peine d’être montré à une personne donnée à un moment donné ?

Très brièvement, il examine le comportement antérieur de l’utilisateur, passe en revue tous les messages ou contenus disponibles, puis évalue chacun d’entre eux pour déterminer s’il est intéressant pour l’utilisateur. Le contenu le plus intéressant est placé en tête de liste.

Je vous conseille donc ne perdez votre temps à vous préocuuper de l’algorythme. Concentrez-vous plutôt sur la création de contenu intéressant et authentique pour votre public, et publiez-le régulièrement.

Si vous avez le moindre doute sur votre contenu, publiez plus souvent et consultez vos statistiques pour voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Et n’ayez pas peur de faire des erreurs. Elles sont parfois le meilleur moyen de découvrir ce que votre public attend de vous.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les médias sociaux, suivez notre page Facebook, et revenez ici pour découvrir les nouveautés.


Copyright – Formation Espoir Nature et Tonia Jowett social media marketing